Les bourses

À propos

La Fondation des Prix Michener offre deux bourses : une pour soutenir le reportage d’enquête et une pour l’enrichissement des études en journalisme. Chacune de ses bourses, d’une valeur de 40 000 $, comprend des dépenses à justifier pouvant aller jusqu’à 5 000 $.

Belanger

La Bourse Michener-Deacon pour le journalisme d’enquête

La Bourse Michener-Deacon vise à promouvoir l’excellence en journalisme au service de l’intérêt public par l’amélioration des politiques publiques, des normes d’éthique, de la gouvernance d’entreprise ou de la vie des Canadiennes et Canadiens. La Bourse Michener-Deacon bénéficie du soutien du Groupe Banque TD.

Admissibilité

  • Les candidats doivent réaliser un projet qui répond aux critères du Prix Michener, qui est attribué annuellement pour encourager l’excellence dans le journalisme au service de l’intérêt public. Ce projet doit essentiellement contribuer au bien commun et à l’amélioration des politiques publiques, des normes d’éthique, de la gouvernance d’entreprise ou de la vie des Canadiennes et Canadiens.
  • La Bourse est décernée à un journaliste possédant au moins cinq ans d’expérience pour soutenir un projet réalisé en collaboration avec une organisation médiatique canadienne reconnue.
  • Les projets proposés doivent traiter de sujets d’intérêt pour les Canadiennes et Canadiens.
  • Les participants individuels doivent être citoyens canadiens et journalistes actifs au Canada. Ils n’ont pas à résider au Canada au moment de faire leur demande.

L’appel à candidatures pour la Bourse Michener-Deacon pour le journalisme d’enquête est maintenant fermé.

Postulez pour La Bourse Michener-Deacon pour le journalisme d’enquête

jounalistes
La très honorable Adrienne Clarkson avec les gagnants du Prix Michener de 2003

La Bourse Michener – L. Richard O’Hagan pour les études en journalisme

La Bourse Michener – L. Richard O’Hagan pour les études en journalisme encourage l’avancement et l’enrichissement des études à la faveur des journalistes canadiens et des étudiants en journalisme. Elle bénéficie du soutien de BMO Groupe financier.

Admissibilité

  • Employés et pigistes ayant cinq ans d’expérience, organes de presse et membres des facultés d’établissements postsecondaires sont admissibles à la Bourse pour un projet pouvant aller jusqu’à un an.
  • La Bourse est offerte aux équipes pouvant compter jusqu’à quatre personnes (ou aux organisations incluant les écoles de journalisme et les organes de presse), comprenant dans l’équipe au moins un enseignant en journalisme d’une institution postsecondaire et un journaliste d’expérience.
  • Le projet qui sera retenu élargira les connaissances relatives aux produits, procédés et pratiques journalistiques. Par exemple, les pratiques de reportage numérique ou multiplateforme qui peuvent servir à créer du nouveau matériel pédagogique ou la ludification de problèmes d’éthique aux fins d’apprentissage.
  • Les fonds peuvent servir, sans s’y limiter, aux frais de voyage et d’équipement, formation, congés professionnels ou assistance pédagogique.

L’appel à candidatures pour la Bourse Michener-Deacon pour le journalisme d’enquête est maintenant fermé.

Postulez pour La Bourse Michener – L. Richard O’Hagan pour les études en journalisme

journaux

Processus d’évaluation

La Fondation des Prix Michener est fière du caractère indépendant et objectif de son processus d’évaluation, tant pour l’octroi de son Prix que de ses Bourses.

Juges pour les bourses Michener 2021

  • Margo Goodhand, présidente du jury, Prix Michener
  • Geneviève Rossier (présidente), éditrice et directrice générale, La Presse Canadienne, Service français
  • Connie Monk, directrice du programme de journalisme parlé et en ligne à BCIT, ancienne journaliste et réalisatrice à CBC
  • Raymond Brassard, ancien rédacteur en chef à The Montreal Gazette et consultant de rédaction pour le Concours canadien de journalisme
  • Romayne Smith Fullerton, professeure associée, Faculté d’information et études des médias, Université de Western Ontario, et responsable de l’éthique à J-Source
  • Kathleen Lévêques, professeure de journalisme à l’Université du Québec à Montréal, ancienne journaliste d’enquête au Devoir et à La Presse
  • Hassan Serraji, fondateur et directeur de l’Observatoire québécois de la diversité ethnoculturelle.